Comment fonctionne une pompe à chaleur pour piscine ?

Système écologique et économique, une pompe à chaleur (PAC) permet de chauffer l’eau de votre piscine en restituant plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Pour réussir à faire monter en température l’eau de votre bassin, une pompe à chaleur fonctionne comme pour les pompes à chaleur classiques ou presque. Voici une description de comment fonctionne une pompe à chaleur pour piscine, afin de comprendre le rôle de chaque élément.

Fonctionnement pompe à chaleur pour piscine

Fonctionnement du système de pompe à chaleur pour piscine

Les pompes à chaleur utilisent la chaleur de l’air ambiant et plus particulièrement les calories présentes dans ce dernier. En collectant l’air et en absorbant son énergie, la pompe à chaleur peut accompagner la montée en température de votre piscine.

Voici une explication du fonctionnement de ce système complexe.

Tout commence avec l’unité extérieure, la partie visible de la pompe à chaleur. Un ventilateur aspire l’air extérieur et l’oblige à passer sur la surface de l’évaporateur. Le liquide réfrigérant (très souvent le R410) positionné dans le tuyau de l’évaporateur absorbe la chaleur et il se transforme en gaz. C’est cette première action au niveau du collecteur d’énergie qui lance la montée en température.

Puis, le gaz chaud circule au travers d’un compresseur. Cette étape permet de concentrer la chaleur et d’augmenter la température pour créer un gaz très chaud.

Survient alors la dernière étape, le passage du gaz au travers d’un condensateur ou échangeur de chaleur. À cet instant, la chaleur générée depuis l’air entrant est transmise à l’eau froide de la piscine qui circule en tube.

Alors que l’eau retourne dans le bassin pour permettre la montée en température, le gaz entame lui un processus de refroidissement lorsqu’il repasse dans l’échangeur titane. Le gaz est transformé en liquide pour pouvoir être utilisé dans un nouveau cycle.

Le fonctionnement de la pompe à chaleur se répète à l’infini : Evaporateur > Compresseur > Condenseur > Détendeur.

Utiliser une pompe à chaleur piscine : Marche à suivre

L’utilisation d’une pompe à chaleur pour piscine est très facile : en allumant l’appareil, on peut via le tableau de commande choisir la température de l’eau du bassin.

Vous pouvez – selon votre appareil et sa complexité – régler au préalable tous les paramètres de fonctionnement. L’état de marche peut être affiché sur l’unité de commande et vous permet alors de suivre la montée en température, tranquillement.

Quel est le rendement d’une pompe à chaleur pour piscine ?

En comprenant le fonctionnement de votre pompe à chaleur pour piscine, vous pouvez maintenant mieux appréhender le rendement de votre PAC. Celui-ci est exprimé par le COP, le coefficient de performance.

Comment calculer le COP ? En réalisant la division suivante : COP = énergie produite (quantité de chaleur)/énergie électrique consommée.

Une pompe à chaleur a un rendement qui peut varier de 3 à 6. Cela signifie que pour 1 kW consommé, une pompe à chaleur délivrera entre 3 et 6 kW d’énergie. C’est une performance bien meilleure qu’un simple réchauffeur électrique qui pour 1 kW consommé, restituera moins de 1 kW sous forme de chaleur.

Le rendement (COP) de votre pompe à chaleur piscine sera différent si l’air extérieur possède une température de 25 °C ou de 10 °C. Il faut donc s’intéresser aux performances de la pompe selon la température. Rassurez-vous : c’est une information que les fabricants ont l’habitude de communiquer sur les fiches techniques des appareils.

Comment optimiser le fonctionnement d’une pompe à chaleur piscine ?

Si vous utilisez une pompe à chaleur pour le chauffage de votre piscine, cela ne vous dispense pas d’utiliser en complément d’autres appareils pour conserver une bonne température de baignade.

Par conséquent, afin de réduire encore plus le coût d’exploitation du chauffage de votre piscine, il est recommandé d’utiliser une couverture isothermique. Positionnée sur votre bassin la nuit ou lorsque la piscine n’est pas utilisée, elle limitera le phénomène d’évaporation de l’eau, principale source de déperdition calorifique.

Vous pouvez choisir une simple bâche à bulles, une couverture solaire ou avoir un volet complet qui sécurise votre piscine et limite lui aussi l’évaporation.

Plus d’informations sur les pompes à chaleur pour piscine :

Commentaires récents