Comment choisir sa pompe à chaleur pour piscine ?

Permettant de transférer la chaleur disponible dans l’air extérieur vers l’eau, la pompe à chaleur pour piscine permet de chauffer l’eau du bassin de manière très économique. Au lieu de « créer » cette chaleur comme peut le faire une chaudière ou un réchauffeur électrique, la PAC utilise une ressource naturelle et abondante. Par rapport aux autres moyens de chauffages qui peuvent être utilisés pour réchauffer un bassin, la pompe à chaleur est de loin la plus économe. Cela est particulièrement le cas si l’électricité qui l’alimente provient de panneaux photovoltaïques. Alors, comment choisir sa pompe à chaleur pour piscine ?

Choisir sa pompe à chaleur pour piscine

Comment choisir sa pompe à chaleur piscine ?

Si vous recherchez une pompe à chaleur pour une piscine enterrée, une piscine hors-sol ou encore un couloir de nage, il faut prendre en compte plusieurs critères techniques.

  • La superficie et la profondeur de la piscine déterminent directement le volume à chauffer et donc, le besoin en puissance d’une PAC piscine.
  • La zone climatique, l’altitude et l’exposition solaire sont des paramètres capitaux. En effet, votre besoin en pompe à chaleur pour piscine ne sera pas la même selon que vous soyez situé dans une zone froide ou dans une zone avec un climat tropical.
  • La piscine est-elle hors sol ou enterrée, sous abri ou extérieure ? Tous les éléments qui permettent de protéger le bassin, de réduire son exposition au vent et de maximiser sa présence au soleil concourent à réchauffer l’eau de manière naturelle, ce qui limite l’appel à une pompe à chaleur.
  • Allez-vous utiliser une bâche thermique ? Si vous utilisez une solution de protection du bassin pour limiter les déperditions, alors la puissance de la pompe à chaleur nécessaire sera moins importante.
  • Enfin, il convient également de prendre en compte la distance entre la pompe à chaleur et la piscine, ou encore l’isolation des tuyaux. À une certaine distance, le débit généré et les apports de chaleur peuvent être réduits. Il faut tenir compte de cet éloignement pour le bon dimensionnement de la PAC piscine.

Tous ces éléments doivent vous permettre de déterminer le bon niveau de puissance pour la pompe à chaleur de votre piscine. Si le bassin possède un volume important et que la zone climatique dans laquelle vous vous situez apporte des températures faibles, alors vous devrez disposer d’une pompe à chaleur puissante. Cela sera moins déterminant si le climat est bien plus généreux et l’ensoleillement fort… ou encore si vous disposez d’un bassin de taille réduite !

A Lyon (ville avec un ensoleillement jugé classique), à Lille, Nantes, en Avignon, en Corse ou encore à Montpellier, la puissance nécessaire d’une PAC piscine varie.

Déterminer la puissance de la pompe à chaleur pour votre piscine : Mode d’emploi

Si vous voulez avoir recours à une pompe à chaleur pour chauffer l’eau de votre piscine, vous devez choisir la bonne puissance. Celle-ci peut se calculer notamment comme nous l’avons vu en prenant en compte le volume du bassin. Il faut ajouter à votre calcul le temps de montée en température souhaitée et l’exposition au soleil.

Faire appel à un professionnel est recommandé. Il vous permettra d’avoir une pompe à chaleur pour piscine bien dimensionnée.

  • Surdimensionnée, votre pompe à chaleur va faire monter l’eau en température très rapidement mais sa consommation sera élevée lorsque la chaleur dispensée sera suffisante.
  • À l’inverse, une pompe à chaleur piscine sous-dimensionnée apportera une inertie trop importante avant que l’eau ne soit agréable pour vous baigner.

Pour vous aider dans votre recherche de PAC piscine, voici un tableau complet.

Puissance de PAC pour piscine recommandée selon le volume du bassin

Volume du bassin en m3Puissance recommandée en kW
< 30 m3 hors sol6 – 9 kW
< 30 m3 enterrée5 – 7 kW
< 50 m37 – 10 kW
< 80 m39 – 15 kW
< 100 m311 – 18 kW
< 120 m316 – 22 kW

L’élément capital à scruter pour faire le choix de la bonne pompe à chaleur de piscine est le COP. Le COP – coefficient de performances – est le rapport entre la puissance consommée et la puissance délivrée. Ainsi, après avoir déterminé le bon niveau de puissance, c’est ce rendement qu’il faut surveiller pour vous assurer d’avoir une pompe à chaleur qui permette une montée en température de l’eau rapide… sans entraîner une consommation excessive !

A savoir : Il existe des pompes à chaleur dotées d’une fonction réversibilité. Elles peuvent refroidir l’eau lorsque celle-ci est trop chaude en plein été. Une option qui n’est pas très souvent utilisée notamment en France métropolitaine mais qui peut vous intéresser si vous êtes soumis à un climat tropical (notamment dans les DOM-TOM).

Le bruit d’une pompe à chaleur pour piscine

La puissance, le rendement énergétique… Il n’y a pas que ces éléments à prendre en compte. Vous devez également vous assurer du niveau de bruit de votre pompe à chaleur. Cet équipement peut souvent être très bruyant et notamment vous déranger pendant votre baignade et/ou indisposer les voisins.

Le volume sonore exprimé en décibels (dB) est communiqué pour toutes les pompes à chaleur. Vous pouvez connaître le niveau sonore de chaque modèle selon la distance (à 1m à 10m). Vous pourrez ainsi connaître le niveau à attendre lorsque vous serez par exemple à une dizaine de mètres de la pompe à chaleur en train de vous baigner ou encore sur votre terrasse.

Comment choisir sa pompe à chaleur piscine : Les éléments de sécurité

Ne négligez pas les options possibles pour une pompe à chaleur et notamment les éléments de sécurité. Certains modèles disposent sur leur partie hydraulique d’un contrôleur de débit qui autorise la mise en route seulement si le débit d’eau la traversant est suffisant. Cet élément permet d’atteindre une vraie sécurité et évite un fonctionnement à vide, qui risque d’entraîner une anomalie.

Les options d’une pompe à chaleur pour piscine

Si, comme nous l’avons vu, les niveaux de puissance ou encore les niveaux de bruit sont des éléments très importants à prendre en compte, il ne faut pas négliger également les options. Une pompe à chaleur est un appareil technologique qui permet de disposer de petites astuces très utiles à l’usage

  • La commande déportée est pratique pour avoir un tableau facile d’accès même si la PAC est, elle, plus complexe à atteindre.
  • L’échangeur – qui peut être en inox ou en titane – est à sélectionner selon la méthode de traitement de l’eau que vous retenez. Le titane notamment est indiqué pour une piscine à l’eau de mer.
  • Le compresseur peut être à piston ou rotatif, à moins de choisir un compresseur Scroll (compresseurs spiro-orbital), dont la fiabilité est optimale et le bruit réduit.

Plus d’informations sur les pompes à chaleur pour piscine :

Commentaires récents